• Aventures .... extraits .... pilote de brousse sur la forêt amazonienne ....

     

    Survoler la forêt Amazonienne en monomoteur à piston c’est un peu un défi de chaque seconde.

    Car ici, si le moteur s’arrête, on est mort.

    Même si l’on sait poser délicatement l’avion sur la cime des arbres géants,

     

    Guyane Aéro Services, avion taxi, avion brousse, avion instruction, sur la forêt amazonienne ...

     

    Aventures .... extraits .... pilote de brousse sur la forêt amazonienne ....

     

    Survoler la forêt Amazonienne en monomoteur à piston c’est un peu un défi de chaque seconde. Car ici, si le moteur s’arrête, on est mort. Même si l’on sait poser délicatement l’avion sur la cime des arbres géants, il y a quatre-vingt dix-neuf chances sur cent que l’avion doucement descende dans les profondeurs de la forêt et soit englouti par la végétation en vingt quatre heures, moins de temps qu’il ne faudrait aux secouristes pour arriver à repérer ce minuscule tas de métal au milieu de l’immensité verte.
    Je ne me pose aucune de ces questions et je volerai longtemps en Guyane sur monomoteur à pistons, sans vraiment penser à ce danger présent. Peut-être est-ce encore cette petite lueur au fond de moi qui me donne confiance ? Qui me protège ? Six mois auparavant, Michael avait embauché un autre pilote, un jeune homme. Il n’a pas tenu longtemps : il a eu peur de tomber et il est parti. J’avais alors demandé à Michael :
    « Pourquoi moi ? Pourquoi une femme ? »
    Il m’avait répondu :
    « Parce qu'une femme doit se battre plus qu’un homme »

     

    Aventures .... extraits .... pilote de brousse sur la forêt amazonienne ....                                                      Aventures .... extraits .... pilote de brousse sur la forêt amazonienne ....                                              Aventures .... extraits .... pilote de brousse sur la forêt amazonienne ....

     

    Un décollage trop risqué ...

     

    Jusqu'à ce décollage avec le Cessna 206 ultra surchargé et centré tellement arrière que même la contrôleuse à la tour me fait une remarque inquiète :
    « Eh… tu es sûre que tu vas décoller avec ton avion chargé comme ça Mirabelle ? »
    J’ai dû me gonfler un peu de je ne sais quoi pour me donner confiance mais cette fois-là, la piste de trois kilomètres de Cayenne ne m’a pas semblé trop longue pour mon petit avion. Celui-ci beaucoup trop lourd a bien décollé, oui, mais après il ne voulait plus monter. J’ai dû rester au ras de la piste, prendre de la vitesse à l'horizontale, puis monter de quelques mètres, reprendre de la vitesse, monter de quelques mètres encore, accélérer autant que possible, et ainsi, monter délicatement en escalier pour prendre une hauteur suffisante et virer vers Saint Georges, la frontière du Brésil. Heureusement c'était un vol court de vingt-cinq minutes environ, mais il fut suffisamment long pour me faire peur. Rien de grave n’est arrivé cependant, le Cessna 206 est un bon avion qui certainement pardonne beaucoup d’erreurs de ses pilotes intrépides ou inconscients.
    Il n’empêche qu’après cette expérience je ferai tout mon possible pour mettre en application la procédure de masse et de centrage à la GAS, telle qu’elle se pratique dans les vraies compagnies, avec un pesage réel et un graphique donnant le centrage final. Alors la preuve indéniable de nos dangereuses prises de risques sautera aux yeux de tous, même à ceux des patrons qui ne s'en réjouiront pas puisque pour transporter une masse donnée, ils devront parfois prévoir deux vols au lieu d’un auparavant.

     

    Aventures .... extraits .... pilote de brousse sur la forêt amazonienne ....

     

    « Aventures ... extraits ... Je serai pilote de Boeing ! Aventures ... extraits ... le Grand Amour »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pierre Ost
    Dimanche 27 Mars 2016 à 15:35

    Bonjour Mirabelle,

    Bravo pour votre blog et... Je lirais volontiers votre livre.

    j'ai écris moi-même un livre  pour lequel j'ai trouvé un éditeur. Je cherche une illustration pour la couverture et je serais intéressé par votre photo d'un c206 .

    si cela vous paraît envisageable, pourrions-nous en parler par courriel?

    j'attends votre réponse avec impatience.

    je vous souhaite d'excellentes fêtes de Pâques.

    Pierre Ost

     

      • Dimanche 27 Mars 2016 à 18:59

        bonjour Pierre, à vrai dire la photo du Cessna, je l'ai piquée sur internet !

        je n'ai plus de photos de cette époque, vous verrez pourquoi si un jour vous lisez le livre...

        vous devriez pouvoir en trouver à foison sur le net aussi

        ceci dit je vous joins celles que j'ai récoltées...  j'espère que cela vous servira pour la couverture

        bonne chance avec votre livre et aussi belle fête de Pâques ...

         

    2
    Pierre Ost
    Lundi 28 Mars 2016 à 18:29

    Merci Mirabelle. Dommage, le 206 rouge était parfait.

    Pierre

    3
    Lundi 28 Mars 2016 à 19:16

    je ne sais pas pourquoi c'est dommage. peut être ne pouvez vous pas copier la photo ?

    si vous voulez m'envoyer votre email je vous envoie la photo par mail

    mais bon encore une fois il y en a plein le net :)

    4
    Pierre Ost
    Lundi 28 Mars 2016 à 23:18

    Le problème, c'est que je dois avoir l'autorisation de l'auteur de la photo.

    Je pensais que  vous étiez l'auteur, mais comme vous l'avez trouvée sur le net...  

    En plus, je ne ne la retrouve que sur votre blog.

    L' Histoire que je raconte dans le livre se passe au Congo et met en œuvre un Cessna.  Je cherche donc une photo avec un Cessna sur fond de jungle ou de brousse.

    Je vous  assure que ce n'est pas facile à trouver, même dans les banques d'images.

     Pour compliquer encore les choses, les photos que l'on trouve sur le net n'ont pas la qualité suffisante pour une impression papier.

    Je pense que c'est dû à un système de compression. Il faut trouver l'original de la photo 

    Enfin, je ne désespère pas.

    5
    Mardi 29 Mars 2016 à 08:34

    ah je comprends à présent, il faudrait trouver des pilotes de brousse qui auraient fait des photos et qui les ont encore !... je vais demander à une amie, mais je doute un peu ... bon courage !

      • Pierre ost
        Mardi 29 Mars 2016 à 09:02

        Un grand merci.

        Autre chose, pour participer à votre forum, j'ai introduit mon adresse courriel, vous n'y avez pas accès?

        je voudrais vous la communiquer, mais pas au monde entier.

        Amicalement 

        pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :